•  

    Le dimanche 1er mai, à 17h 30 au cinéma Saint-Louis du Theil sur Huisne, aura lieu la projection du film documentaire de Guillaume Bodin, Insecticide, mon amour, suivie d’un débat avec des agriculteurs locaux.

    Le film, qui a nécessité deux ans de travail, suit la quête de Guillaume, 26 ans, ouvrier viticole en Saône-et-Loire. Victime des traitements obligatoires aux insecticides contre la cicadelle de la flavescence dorée, il constate qu'il est impossible de se faire entendre et décide de quitter son travail et d’enquêter sur la question. Il part à la rencontre de nombreux acteurs du milieu viticole et scientifique comme Emmanuel Giboulot, vigneron ayant refusé de traiter aux insecticides. Ou encore Jean-Marc Bonmatin, chercheur au CNRS et lanceur d’alerte sur les effets catastrophiques de l’utilisation de ce type de pesticides sur l’environnement. Le couple Claude et Lydia Bourguignon lui apporte de nombreuses informations sur l’impact de ces produits chimiques sur la faune des sols. 

    Ciné-Débat au Theil sur Huisne : Les méfaits des pesticides en grand format


    Tarif : 5€

    Contact : 02 37 49 63 51




    votre commentaire
  •  

    Le monde rural, ses hommes, ses femmes et ses animaux, leurs projets, leurs combats et leurs rêves sont à l’honneur au cinéma Rex de Mamers, et au cinéma Le Palace de La Ferté-Bernard. La 7ème édition de « Regards sur le monde rural » s’y déroule depuis le 18 janvier dans le premier et depuis le 14 janvier dans le second, et s'achèvera le 6 février. Pas de panique : les films ont été programmés sur plusieurs séances et il est encore possible de tous les voir ! Le menu du festival est conséquent, éclectique, avec des documentaires et de la fiction, et aborde de nombreux sujets : le quotidien d’un maître d’école dans une petit village (Mon maitre d’école) et celui d’un éleveur de brebis qui découvre son métier (Sous nos pas), la vie simple et sage d’un bien vieux couple (Le cousin Jules) et celle des opposants à l’aéroport de Notre Dame des Landes (Le dernier continent), le parcours de producteurs et consommateurs définitivement locavores (Des locaux très motivés) et la chronique d’un village sinistré du sud de l’Europe (Le pain que le diable a pétri), l’usage des insecticides dans la vigne et comment il est tout à fait possible de se débarrasser des pesticides à l’échelle d’une ville (Insecticide mon amour, Bye bye pesticides)…

    Coté fictions, à signaler l’Islandais Béliers de Grimur Hakonartson, une histoire de frangins obligés de se réconcilier après une longue brouille pour sauver leurs béliers islandais, et deux avant-premières : Heïdi, de Alain Gasponer, petite orpheline recueillie par son grand père dans les Alpes Suisses et obligées de les quitter pour la ville ; et La Vache, de Mohamed Hamidi, qui raconte l’odyssée de la vache Jacqueline et de son propriétaire, l’Algérien Fatah, « monté » du pays pour présenter sa brave bête au Salon de l’Agriculture. A signaler que, Demain, le docu de Cyril Dion et Mélanie Laurent, un voyage qui fait du bien avec des pionniers qui réinventent le monde, sera projeté à Mamers après un repas partage le vendredi 5 février.

     

    Cliquez sur l'image pour avoir le programme de La Ferté-Bernard

     

     

     

     

     

    Cliquez sur l'image pour avoir le programme de Mamers

     

     


    votre commentaire
  •  

    La lutte pour la sauvegarde de l’environnement, en particulier dans le Perche, en passera obligatoirement par eux : les agriculteurs. Souvent montrés du doigt, ils se justifient de leurs pratiques en invoquant les contraintes, de plus en plus lourdes, d’un métier de plus en plus difficile. Qu’en est-il exactement ? Pour en savoir plus et se faire une idée plus précise et juste de ce métier, rendez-vous mardi 10 novembre à 20h30, à la salle des fêtes de Nocé, pour une soirée débat avec Alexandra Céalis, chercheuse en sciences humaines et sociales qui, pendant une année, entre août 2014 et août 2015, est allée à la rencontre des agriculteurs du canton de Nocé. Son enquête a porté sur leurs difficultés, et elle nous convie à échanger sur ce sujet qui nous concerne tous lors d’une soirée débat. Elle débutera par la restitution des résultats de l'enquête et sera suivie par une discussion libre au cours de laquelle chacun pourra s'exprimer et faire part de sa vision de la situation et de l'avenir. Un pot convivial clôturera la soirée. Venez nombreux !

     

    Mardi 10 novembre 2015, à 20H30

    Salle des fêtes de Nocé


    votre commentaire
  • L’automne est une saison particulièrement belle dans le Perche, la forêt exhale de délicieuses odeurs de sous-bois qui mettent en émoi les amateurs de champignons – particulièrement à la fête cette année ! Une saison à savourer donc, consacrée par la journée Saveurs d’Automne qui se tenait au Manoir de Courboyer le dimanche 4 octobre, et à laquelle PAE a activement participé. Bien à l’abri du temps frisquet, notre stand - plutôt pimpant avec ses magnifiques corbeilles de légumes du jardin – mettait cette fois l’accent sur le travail effectué lors des TAPs (voir PAE emmène son assiette à l'école, bilan des TAPs), à savoir la sensibilisation des jeunes au lien entre alimentation et environnement, à travers un décorticage ludique et pédagogique du contenu de leurs assiettes. Une action qui a beaucoup intéressé le public lors de cette journée placée sous le signe du « bon goût », en particulier les enfants qui se sont régalés avec les jeux et les manipulations interactives mis à leur disposition. Nous avons eu aussi des retours très positifs sur les TAPs, signe que notre action sort du cadre strict de l’association et de ses partenaires. Elle commence à avoir un certain écho à l’extérieur, ce qui est une jolie concrétisation de notre partenariat avec le Parc Naturel Régional du Perche. La récolte de ce dimanche fut donc aussi délicieuse que satisfaisante, et surtout encourageante. Notre petit arbre fructifie…

     

    L'album des Saveurs

     

    Dimanche 4 octobre : les délicieuses Saveurs d'Automne de PAE

     

    Dimanche 4 octobre : les délicieuses Saveurs d'Automne de PAE

     Le stand de PAE, avec jeux, docs, et surtout ses magnifiques paniers potagers 

     

    Dimanche 4 octobre : les délicieuses Saveurs d'Automne de PAE

    Le meilleur public qui soit : les enfants, qui ont adoré nos propositions 

     

    Dimanche 4 octobre : les délicieuses Saveurs d'Automne de PAE

    Curiosité, échanges et convivialité toujours au rendez-vous 

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique