• Utilisé en France depuis janvier 2008 en enrobage de semences de maïs, le Cruiser (produit proche du Gaucho et du Régent), est un insecticide classé dangereux pour l’environnement, dangereux pour les abeilles, les oiseaux et les mammifères sauvages, et très toxique pour les organismes aquatiques.

    En pleine « semaine sans pesticides », l’ordonnance du juge des référés vient de tomber : la requête de France Nature Environnement (FNE dont PAE est adhérent) pour demander la suspension de l’autorisation de l’insecticide Cruiser, contenant une substance active reconnue dangereuse pour les pollinisateurs, a été rejetée. FNE prend acte de cette décision de justice et poursuit son combat contre les pesticides.

    FNE avait déposé en février devant le Conseil d’Etat une requête demandant la suspension de l’autorisation du Cruiser. L’ordonnance du 23 mars 2009 rejette cette requête et condamne FNE à verser la somme de 3000 Euros à la société Syngenta, productrice de l’insecticide.

    FNE s’étonne de la sévérité d’une telle sanction : la requête de FNE s’appuyait sur des arguments sérieux tels que la suspension de l’autorisation du Cruiser en Allemagne : cet argument a été rejeté par le Juge, sans motivation. FNE serait-elle punie pour s’être saisie d’un dossier sensible ?

    FNE rappelle avec fermeté que le Cruiser contient une substance active reconnue dangereuse pour l’environnement, et en particulier pour les pollinisateurs, indispensables à nos écosystèmes et à la production alimentaire.

    FNE rappelle également que la suspension de l’autorisation du Cruiser répondait à une attente forte de l’opinion publique, comme en témoignent les dizaines de milliers de signatures recueillies par sa pétition en ligne sur le site de FNE. 

    Pour Jean-Claude Bévillard, secrétaire national de FNE en charge des questions agricoles : « La réduction de l’usage des pesticides en France relèvera d’une décision politique : FNE poursuivra son action positive et vigilante pour que les objectifs du plan Ecophyto 2018, qui prévoit de réduire de moitié l’usage des pesticides en 10 ans, soient atteints. » Une procédure sur le fond (recours en annulation) est toujours en cours auprès du Conseil d’Etat.
    FNE appelle à une signature massive de sa pétition contre le Cruiser, qui sera adressée au Ministre de l’agriculture à la fin de la semaine.

    votre commentaire
  • Avec cet outil qu’est le SAGE, les usagers, associations, élus et services de l’Etat s’approprient les enjeux de la gestion de l’eau. La qualité de notre eau potable est en danger, il est indispensable que la population s’implique et ne laisse pas passer l’occasion qui lui est donnée de donner son avis sur la politique de l’eau. L’enquête publique est faite pour ça !

    Nous usagers de l’eau, ne laissons pas seules les institutions décider pour nous ! Perche Avenir Environnement a déjà quelques informations sur la pression faite par les tenants de l’agriculture intensive à l’origine de pollutions de l’eau, et qui voudraient mettre le SAGE sur la touche. Pourtant le SAGE ne représente que le minimum des ambitions pour  notre eau. Les arguments avancés sont le coût d’une reconquête de l’eau. Nous usagers de l’eau, nous payons déjà le prix fort ! Notre facture d’eau ne cesse d’augmenter, impacts sur la santé, …

    ( l’impact d’une eau contaminée sur la santé publique est de plus en plus avéré)


    Qu’ils n’oublient pas que les subventions viennent du contribuable et ne donnent pas droit à contaminer, mais à nourrir sainement. La Loi pollueur payeur n’a pas été appliquée, alors si rien n’est fait pour la qualité de l’eau d’ici 2015, l’adition sera bien plus élevée avec les amendes qui tomberont de Bruxelles, les coûts de dépollution, d'abandon et de création de nouveaux captages.  Stop au silence complice de nos institutions depuis des années !

    Disons clairement au commissaire enquêteur nos attentes en matière d’eau pour notre territoire.


    Exprimez vos attentes en matière de gestion de la ressource en eau et envoyez votre lettre à :

    Mairie de Rémalard - A l’attention du président de la commission d’enquête, Monsieur Jean François Mariette - 61110 REMALARD


    Sinon Perche Avenir Environnement se propose de recueillir vos avis sur ce Blog via vos commentaires ou par mail à percheavenir@free.fr afin de les transmettre au commissaire enquêteur avant le 16 avril !


    3 commentaires
  • L’enquête publique  sur le projet de SAGE "Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux" se déroulera du 16 mars au 16 avril 2009 inclus.

    Le dossier d'enquête sera consultable dans chacune des 187 mairies concernées par le périmètre du SAGE.

    Cependant, pour les personnes qui n’auront pas l’occasion de se déplacer, Perche Avenir Environnement se propose de recueillir vos avis sur ce Blog via vos commentaires ou par mail à percheavenir@free.fr afin de les transmettre au commissaire enquêteur avant le 16 avril !


    Il vous est possible de consulter le dossier ici : 

    http://www.sagehuisne.org/rubrique.php4?id_rubrique=85

     

    Au même titre que cela a été fait pour la Charte du Parc Naturel Régional du Perche, l’enquête publique c’est le moyen officiel pour le citoyen de se faire entendre. Nos élus auront eux aussi à se prononcer sur le SAGE...

    Merci dans votre avis qu'il soit simplement de dire OUI ou NON au projet du SAGE d'inscrire au moins votre code postal, votre commune et si possible votre nom et prénon. 

    Cela, en cliquant juste sur "ajouter un commentaire" ... ligne ci-dessous.
    Si vous préférez une manière plus discrète, envoyez OUI ou NON au SAGE à  percheavenir@free.fr

     



    votre commentaire
  • Ciné débat au  Theil-sur-Huisne, au cinéma le Saint Louis
    Dimanche 15 mars à 17h30

    Nos enfants nous accuseront !

    En 2008, le forum de l’eau mis en œuvre par le Foyer Rural de St Hilaire St Agnan et surtout par toutes les générations qui le font vivre, a enregistré 600 entrées. Très encourageante, cette première initiative va être suivie par un forum « alimentation santé » en mars 2010. Une thématique qui a déjà mis à pied d’œuvre toutes les forces vives de l’association. Mais d’ici là, les bénévoles ont planché sur une première mise en bouche qui annonce la semaine du développement durable 2009.

    Pour commencer, projection du film « Nos enfants nous accuseront » dimanche 15 mars à 17h30 au cinéma le Saint Louis partenaire de l’opération. Suivra un débat animé par Perche Avenir Environnement qui se propose d’interpeller le public sur la thématique « alimentation santé » au travers de témoignages de deux générations d’agriculteurs, d’expérience dans une cantine scolaire locale, le tout sur un  fond de Grenelle de l’environnement.

    A la suite, histoire de poursuivre agréablement la soirée, ouverture du bar à soupes agrémenté de cakes salés offerts par les bénévoles du foyer rural.

    Perche Avenir Environnement partenaire du premier forum sur l'Eau, est de nouveau partenaire pour cette nouvelle édition ayant pour thème "Alimentation - Santé".


    2 commentaires