• PAE : une belle collection printemps/été 2017

    C’est le moment pour tout le monde, y compris pour PAE, de souffler un peu avant la rentrée. En attendant le programme de l’automne – avec une grosse surprise, mais chut ! PAE la dévoilera en temps voulu – voici le bilan des actions et de l’activité de notre association durant le printemps et l’été 2017.

     Mars/avril :

    Reprise des ateliers TAP (Temps d’activité périscolaire) à l’école de Préaux du Perche. Nous avons repris les mêmes outils que l’année précédente (voir article « PAE emmène son assiette à l’école : bilan des TAPs »). Nous avons travaillé avec des CM2 et avons eu l’heureuse surprise de découvrir des enfants qui avaient déjà de bonnes notions de base sur le lien entre la santé, le bien-manger et l’environnement, ainsi que des familles très sensibilisées.

     Mai/juin : Deux mois assez chargés !

     1 - Suite à notre assemblée générale et aux échanges que nous avons eu avec les représentants du Parc Naturel Régional du Perche, Il a été décidé que PAE participerait à deux commissions du parc, Aménagement Durable et Environnement. C'est pour notre association une reconnaissance du travail accompli au quotidien. De plus nous avons été invités par la région à participer à l'élaboration du Plan Régional Environnement Santé, et étions présents aux deux réunions qui concernaient notre département de l'Orne.

    2 - Notre association a aussi participé à une enquête d'utilité publique sur la demande d'autorisation de dérivation, de prélèvement, de mise à disposition de l'eau en vue de la consommation humaine et d'instituer des périmètres de protection autour du captage du « Verger », commune de Bretoncelles. PAE s’est déclaré tout à fait favorable à la demande du Syndicat Départemental de l'Eau commune de Bretoncelles, nonobstant quelques réserves et recommandations, à lire dans sa note finale ICI.

     3 - Un autre dossier important : la consultation publique concernant les arrêtés préfectoraux « Phyto » pour l'Orne, qui définissent les points d'eau et réglementent l'utilisation des produits phytosanitaires à leur proximité. Malgré des aspects positifs, notre association estime que le projet proposé en consultation publique ne prend pas la mesure de l’urgence à limiter drastiquement la pollution des eaux par les pesticides afin d’amorcer une reconquête de leur qualité. Pour avoir tous les détails de ce gros dossier, lire l’article : « Le nouvel arrêté préfectoral « phyto » : Insuffisant ».

     Juillet :

    Notre dernière action avant la pause estivale : l’enquête publique concernant le Plan Local d'Urbanisme Intercommunal de la CDC des collines du Perche. Notre association n'a pas donné d'avis défavorable, mais souhaite que le projet évolue favorablement pour la préservation de l'environnement et notamment les zones humides (pour lire la note finale de PAE, c’est ICI).

     

    Bonnes vacances à tous !

     

     

     

    « Le nouvel arrêté préfectoral « phyto » : Insuffisant

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :