• Pollution de l’Erre, affaire classée sans suite !

    sth02.jpgSuite au courrier adressé par Perche Avenir Environnement au Préfet de l’Orne (à l’époque) Michel Lafon, ce dernier avait répondu en disant :

    « Enfin je vous informe qu'en liaison avec le Service Départemental de l'Office Nationale de l'Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA), le suivi des éventuels arrières effets de cette pollution sur la vie piscicole et le milieu naturel fera l'objet d'une visite sur place d'ici quelques semaines ».

    Voir l'article...    Et les dégâts causés...

    Or, nous venons d’apprendre, que l'ONEMA n'aurait pas établi de procès verbal de pollution !

    Que sur la partie contaminée de la rivière, « il n’y a plus de poissons sauvages » signale Maurice Caudron président de la Gaule theilloise, "Association Agrée de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques" (AAPPMA).

    Rappelons que définit par la fédération de pêche, les associations de pêches locales « participent à la protection des milieux aquatiques, du patrimoine piscicole, luttent contre le braconnage, la pollution et la destruction des zones essentielles à la vie du poisson ».

    Où est le soutien des institutions.

     

    Second point, c'est encore une affaire classée sans suite au motif que « les investigations n’ont pas permis d’identifier le ou les auteurs des faits ». Pas vu pas pris, l’impunité allège les consciences !

     

     

    « Pesticides et Santé : un rapport consternant…OGM, un péril pour la santé publique ! »

  • Commentaires

    1
    héron
    Lundi 31 Décembre 2012 à 16:28

    Un vrai scandale ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :